Accueil > Piscines Béton Traditionnelles
< Retour

Piscines Béton Traditionnelles

Mise en oeuvre


Solidité, durabilité et luxe sont sans doute les 3 mots qui résument le mieux les piscines en béton.

 

 

 

Une piscine comment ça marche ?

 


Pour beaucoup d’entre nous, le fonctionnement d’une piscine demeure un mystère. Il est pourtant fondamental d’en comprendre les principes de base et l’interaction entre ses différents équipements. Schéma ci-dessous :

 

 

 

Les éléments du schéma :


1 – Spa (avec buses) : facultatif
2 – Skimmers (2)
3 – Régulateur de niveau
4 – Bonde de fond
5 – Pompe
6 – Filtre
7 – Pompe à chaleur
8 – Système de traitement de l’eau (ici : électrolyseur)
9 – Projecteurs (2)
10 – Boîtier de connexion projecteur
11 – Prise balai
12 – Robot
13 – Surpresseur (pour robot à pression)
14 – Coffret éléctrique

 


1) Reprise des eaux

 

Les skimmers récupèrent et écrèment l’eau à la surface (les 2/3) la faisant circuler en direction du filtre en retenant le plus gros des débris dans leur panier, tandis que la bonde de fond récupère l’eau plus froide du fond (1/3) pour améliorer le brassage. On assure ainsi non seulement l’homogénéité thermique de l’eau, mais également chimique, car les produits de traitement sont répartis équitablement dans tout le bassin.

 

2) Aspiration et filtration

 

La pompe, munie elle aussi d’un panier qui retient les corps étrangers, aspire cette eau et l’envoie vers le filtre, élément clé de l’installation. Ce dernier retient les impuretés pour garantir une eau propre, capitale à la fois pour le confort de baignade et la pérennité de l’installation. Attention, le couple pompe/filtre doit être parfaitement assorti, le débit de la pompe ne devant jamais excéder la capacité du filtre. Il existe différentes sortes de filtres, cependant tous nécessitent un entretien régulier.

 

3) Chauffage

 

À la sortie du filtre, l’eau peut-être chauffée par divers procédés : réchauffeur électrique, installation solaire, sur schéma : une pompe à chaleur.

 

4) Traitement du bassin

 

Le traitement de l’eau est la dernière étape que subit cette dernière. Il existe plusieurs procédés plus ou moins automatisés pour obtenir une eau parfaitement saine et équilibrée en permanence, ici un électrolyseur. On n’insistera jamais assez sur l’importance du traitement de l’eau. Là encore choisir un système à l’économie peut conduire à bien des désagréments, car l’équilibre de l’eau est fragile et demande une surveillance constante.


Attention : tous ces équipements sont reliés entre eux par des canalisations, si elles sont mal dimensionnées, le système ne fonctionnera pas. Il s’agit donc d’établir le bon ratio. La taille du bassin permet de déduire un débit théorique que devront servir la pompe et le filtre. On détermine ainsi la puissance de la pompe, la capacité du filtre et le diamètre des tuyaux, sachant que le renouvellement conseillé de l’eau du bassin est de 3 à 6 fois par 24 h.

 

5) Entretien et éclairage

 

La prise balai sert à adapter différents types de robots nettoyeurs pour l’entretien du bassin.


Enfin les projecteurs à leds blancs ou de couleurs permettent un usage nocturne de la piscine et sa mise en valeur esthétique.